Archives de catégorie : Hygiène

Ces Réalisations manquant de professionnalisme et gaspillant nos maigres ressources dans un perpétuel endettement du pays ! A quand un terme ?


Route mal assainie, faite en mai 2015, méconnaissable en août 2015.
Route mal assainie, faite en mai 2015, méconnaissable en août 2015.(Click pour une vue plus large)
Poteau électrique MT mal implanté
Poteau électrique MT mal implanté. (Click pour une vue plus large)
Une telle cohabitation entre une ligne 30 000 volts à proximité d'un arbre comme le Kadd ne saurait être acceptable.
Une telle cohabitation entre une ligne 30 000 volts à proximité d’un arbre comme le Kadd ne saurait être acceptable. (Click pour une vue plus large)

Ces images témoignent de défauts de réalisation, apparemment acceptés en l’état, l’on ne sait pourquoi.

De pareils cas sont nombreux dans ce domaine de l’énergie et peuvent être visibles ou non par un non initié. Ils peuvent également exister dans d’autres secteurs tels que les routes , les bâtiments, etc…

De la même façon qu’on parle d’impunité concernant certains actes, il convient également de parler d’impunité dans ce domaine de réalisation où la médiocrité de la qualité ne semble pas inacceptable, eu égard à la fréquence et à la multiplicité des cas.

Cependant, il conviendrait de se demander si cela ne résulterait pas de certaines dispositions administratives et législatives . En effet, l’on peut constater que pour définir certains critères de choix de l’entreprise, l’on se focalise sur le chiffre d’affaires qui doit être le plus élevé possible, ainsi que des papiers administratifs que la débrouillardise financière n’aura aucune difficulté à présenter, tandis que les compétences qui cherchent à se conformer à la réglementation en vigueur auront du mal à réussir dans ce jeu.

Devant une telle situation, ne conviendrait-il pas de procéder souvent à une évaluation des dispositions en vigueur, eu égard au caractère fréquent de certaines fautes ?

 

 

Nos marchés ne mériteraient-ils pas plus d’hygiène et de salubrité ?

Nos marchés sont ces lieux d’où proviennent en général ce que nous mangeons.

  1. Il est question que nos autorités chargées de certaines tâches vitales pour la population, s’acquittent de leurs obligations.
  2. A défaut, elles ne méritent plus cette confiance.
  3. N’y aurait-il pas des autorités chargées de l’hygiène et de la salubrité de nos marchés ?
  4. Sont-elles conscientes de leurs obligations ?
  5. Leur nomination serait-elle pour de la figuration ?
  6. Serait-elle un privilège qui leur est exclusif ?
  7. Les avantages dont elles bénéficient seraient-ils sans contrepartie ?
  8. Sont-elles payées mensuellement gratuitement sans remplir leurs obligations ?
  9. Sont-elles au courant de cette cohabitation entre ce manque de salubrité et nos marchés ?
  10. Savent-elles que c’est de nos marchés que proviennent ce que nous mangeons ?
  11. Font-elles des investigations pour être au courant de telles images ?
  12. Savent-elles que ce que nous mangeons constituent nos premiers médicaments ?
    1. Contre le choléra ?
    2. Contre Ebola ?
  13. Nos marchés ne devraient-ils pas être bâtis sur une base de propreté ?
  14. Pourquoi ne pas lancer un concours d’architecture pour nos modèles de marché ?
  15. Nos marchés ne devraient-ils pas mériter ce pavage tant publié et qui semble s’être arrêté ?
  16. Qu’en est-il de ce pavage ?
  17. Nos marchés ne devraient-ils pas être pavés pour faciliter leur lavage ?
  18. Nos marchés ne devraient-ils pas disposer de robinets de lavage ?
  19. Nos marchés ne devraient-ils pas disposer de bouche d’incendie ?
  20. Nos marchés ne devraient-ils pas disposer de toilettes décentes ?
  21. Nos marchés ne devraient-ils pas disposer d’infirmerie ?
  22. A quoi sert l’argent collecté tous les jours au niveau de ces marchés ?
  23. Ne serait-il pas une priorité que notre budget national satisfasse les exigences de nos marchés ?
  24. Ne serait-il pas une priorité que nos marchés soient salubres et surveillés scrupuleusement ?